La bouture du Papyrus

Très simple à réaliser, la bouture de Papyrus (Cyperus Papyrus) se fait très facilement. Les enfants pourraient y trouver une occupation ludique, avec une méthode de bouture atypique et surprenante. Les plus grands, qui n’ont pas la main verte, pourraient bien enfin trouver un moyen de renouer avec le jardinage d’intérieur

Le Papyrus cyperus, une plante de berge qu’affectionnent les fleuristes

C’est une inconditionnelle chez les fleuristes : on la retrouve en pot parmi les plantes vertes faciles d’entretien, mais aussi dans les compositions. Le papyrus, avec son port érigé et ses grandes tiges, offre de la hauteur à de nombreux bouquets, et sa partie foliaire en forme de parasol, ou de cheveux hirsutes, attire le regard et permet d’apporter une touche de fantaisie.

Bouturer le papyrus avec une paire de ciseaux et un verre d’eau… c’est tout !

Gourmande en eau, ne l’oublions pas c’est une plante de berge, elle a la particularité de se reproduire facilement, et la bouture peut se faire à n’importe quelle moment de l’année, avec un taux de réussite de 99% (les 1%qui échouent se reconnaîtront 🙂 )

Les étapes

Prérequis : se procurer un plan de Papyrus. Pour ça, si vous n’en n’avez pas sous la main, vous connaissez une bonne adresse 🙂

  • Première étape : Couper une tige principale, prendre l’ensemble des feuilles dans la main, et couper au ciseau en ne gardant que 3/4 cm de feuilles ( voir figure1)
  • Seconde étape : prendre un verre d’eau (de pluie, ou d’eau minérale, pour se donner un maximum de chance) et y placer les tiges coupées à l’envers ! Oui, vous avez bien lu, la tête à l’envers.(figure 2)

bouture-de-papyrus

  • troisième étape : placer le verre en pleine lumière, près d’une fenêtre idéalement. Derrière une fenêtre, elle profitera de la chaleur, ce qui stimulera le développement de racines. En une quinzaine de jour, vous devriez découvrir les premières racines (figure 3)

A ce stade, on laisse tranquillement la bouture continuer à émettre des racines. On n’hésite pas à refaire le plein d’eau, ça serait dommage à ce stade du bouturage, de manquer à sa matière première.

  • Quatrième étape : Assez rapidement, après 4/5 semaines, la bouture va commencer à développer ses nouvelles tiges et vont naturellement sortir de l’eau pour se déployer à l’air libre. A ce stade, la bouture est aboutie.

Il ne vous reste plus qu’a replanter vos boutures dans un substrat bien riche, pas trop drainant, en solitaire ou groupés. Maintenez un arrosage constant pendant les premières semaines; ceci permettra à la plante d’émettre de nouvelles racines. Vous pouvez aussi la mettre dans un point d’eau à l’extérieur, ou dans une véranda dans un environnement semi-aquatique.

Voilà, maintenant vous saurez comment bouturer le Cyperus Papyrus, communément appelé aussi le Papyrus du nil. Bon jardinage ! 🙂

La bouture du Papyrus
4.1 (81.67%) 24 votes