Comment rempoter une orchidée facilement

Comme toutes les plantes vertes d’intérieur, les orchidées, de type Phalaenopsis, Vanda ou Cymbidium ont besoin d’être rempotées,que ce soit pour changer le substrat et la faire fleurir à nouveau, ou encore à cause de dommage (pourriture des racines, invasion d’insectes…). Si vous vous demandiez quand et comment rempoter votre orchidée, voici les choses à savoir pour y arriver.

Quand est-il nécessaire de rempoter son orchidée ?

Il n’y a pas de période définie pour le rempotage. Mais il convient tout de même de ne pas prendre de risque : on ne rempote pas pendant la floraison, et encore moins quand elle est prête à fleurir, c’est-à-dire quand les boutons sont présents. Elle subirait un choque, et vous pourriez voir les boutons avorter.

Plus généralement,

  • On rempote toujours après la floraison.
  • On peut profiter de rempoter quand les racines sont abîmées, ou que les feuilles sont jaunies et molles (c’est souvent un signe d’appauvrissement du substrat)
  • On peut décider de rempoter après une invasion de cochenilles, ou qu’une mauvaise santé de la plante se fait ressentir.

De quoi ai-je besoin pour le rempotage ?

Le substrat pour orchidée idéal est un terreau composé de sphaigne, d’écorce de pin, de perlite pour drainer et un compost principalement à base de tourbe. Il peut être intéressant de mettre au fond du pot quelques billes d’argile, afin de ne pas mettre en contact les racines aériennes avec l’eau, si jamais vous en abusez lors de l’arrosage.

Vous pouvez trouver ce terreau prêt à planter en jardinerie ou chez votre fleuriste, mais vous pouvez vous le faire aussi par vos propres moyens en y apportant les éléments cités plus haut.

Pour ce qui est des outils nécessaires au rempotage :

  • un sécateur bien désaffecté, (à l’alcool ou en passant les lames sur la flamme d’un briquet).
  • Une paire de ciseau peut aussi faire l’affaire.
  • un pot en plastique au moins de taille identique. Ne cherchez pas à prendre un pot trop grand. On peut augmenter le volume de 10/20 %.

Quels types d’orchidée transplanter ?

  • Orchidée,
  • Orchidée phalaenopsis
  • Orchidée vanda
  • paphiopedilum (sabot de vénus)
  • cymbidium
  • cattleya… la liste est longue, vous vous en doutez bien.

Venons-en à la méthode du rempotage

Gardez en tête que c’est aussi pendant cette action de rempotage que vous pouvez en profiter pour dédoubler vos orchidées. La multiplication des orchidées demandant certaines précautions, ça sera l’idée d’un prochain article.

Rempotage d'orchidée

  1. Trempage du pot dans une bassine pendant une petite heure afin de faciliter le dépotage
  2. Retirer délicatement l’orchidée du pot en tachant de préserver les racines. Maintenir la plantes à l’envers et la laisser sortir toute seule du pot. En cas de résistance, il suffit de prendre la base des feuilles.
  3. Secouer légèrement l’orchidée afin de faire tomber le substrat. N’hésitez pas à vous munir de papier journal ou d’une bassine. Pour vous aider, vous pouvez placer l’ensemble sous un robinet. L’idée est de ne garder que la plante avec ses racines.
  4. Inspecter l’orchidée et profitez-en pour couper les vieilles racines, feuilles desséchées à l’aide d’un sécateur désinfecté.
  5. Préparez votre terreau et mélangez le pour en faire un mélange homogène. Les écorces de pin présentes dans certains sacs ont tendance à rester au fond du sac.
  6. Mettez quelques billes d’argiles dans le fond du pot, et mettez une première couche de terreau. Ne cherchez pas compacter le terreau, les racines aériennes ont besoin de capter la lumière et l’humidité facilement.
  7. Placez l’orchidée fraîchement déplantée au centre du pot, en prenant soin de ne pas casser les racines. N’oubliez pas de vous débarrasser des racines mortes. Vous y gagnerez en place et permettrez à la plante d’en générer de nouvelles. Si vous avez un doute sur l’état des racines à enlever, elles se reconnaissent pas un air flétri, sec, et jaune marron. Remplissez jusqu’en haut du pot de terreau, et tassez légèrement. La plante doit tenir toute seule, sans l’aide de tuteur.
  8. Il ne reste plus qu’a humidifier le terreau, et remettre votre nouvelle potée en pleine lumière. N’arrosez que quelques jour après.

rempoter orchidée

A savoir :

  • Vous pouvez rempoter tous les 12 / 24 mois.
  • Rempoter une orchidée n’est pas très compliqué, et ceci fait partie de l’entretien de l’orchidée courant. En faisant ainsi, vous êtes sûr d’avoir de nouvelles fleurs rapidement et de limiter les maladies sur la plante. Un mauvais substrat facilite l’arrivée des petites insectes ou maladie.
  • N’apportez pas trop tôt d’engrais, le nouveau terreau est assez riche. Celui ci sera nécessaire plutôt quand les nouveaux boutons apparaîtront sur les nouvelles hampes.

 

Comment rempoter une orchidée facilement
4.3 (85.38%) 26 votes